Chargement...

résidence centre-ville

Villeneuve d'Ascq (59)

Programme : Réhabilitation de 341 logements, d’un local collectif résidentiel et d’un bureau, répartis en 7 accès.
Surface : 25 095 m2
Montant : 18.5M€
Réalisation : 2021 - Dépôt de PC
Maître d'ouvrage : Lille Métropole Habitat
Architecte : de Alzua+
Bureau(x) d'étude : Projex / Diagobat
Entreprise : Bouygues Bâtiment Nord Est
dealzua urbanisme lille
La résidence Centre-Ville a été construite en 1974, et s’intègre dans l’effervescence de l’urbanisation de la ville Nouvelle de Villeneuve d’Ascq. Sa conception commence en 1972 dans le cadre de l’appel à projet « Modèle structure Accueil », faisant lui-même partie du « Programme d’Architecture Nouvelle ». Il en ressort une architecture moderne emblématique, imaginée par l’architecte Louis Schneider.
La résidence possède une implantation privilégiée, comme porte d’accès à l’hyper-centre depuis la rue Roger Salengro qui mène à Lille, et par là participe à l’image de la ville.
Depuis quelques années, Villeneuve d’Ascq veut se renouveler. Et c’est au travers de son projet "Grand Angle" qu’elle travaille sur plusieurs aspects de son développement dans une vision commune et globale. La réhabilitation s’inscrit alors dans la dynamique du projet Grand Angle porté par la ville de Villeneuve d'Ascq.
Le projet a été réfléchi à l’échelle de la ville, à l’échelle du quartier, cherchant à s’intégrer dans son contexte, à développer les qualités existantes du site, mais aussi à trouver sa propre identité. Une identité à laquelle chaque usager, habitant, travailleur, écolier, peut s’identifier, peut s’y référer. Ramener le projet à l’échelle de l’individu a été une priorité dans notre conception.
La réhabilitation prévoit un gain de confort et un gain énergétique qui améliora la vie quotidienne des habitants.
Outre le volet architectural de ce projet, une attention particulière est apportée au traitement des abords de la résidence :
Séquence d’entrée de la future « Place verte » du centre ville, une exigence particulière doit être apportée aux traitements des espaces paysagers qui bordent le chemin des visiteurs. Conserver et mettre en valeur les porosités vertes nécessaires à la quiétude du quartier, mais aussi favoriser l’accompagnement des modes de déplacement doux par la végétation sont autant d'aspects mis en valeur dans notre projet. La structuration des espaces extérieurs par le végétal permet une lisibilité et continuité des parcours, et un confort des espaces publics et privés.
- Réduire le texte
dealzua architectes
dealzua architectes
dealzua urbanisme lille